Vahan Mardirossian

Vahan Mardirossian

Natif d’Arménie, Vahan Mardirossian débute les études de piano et de composition à l'âge de 7ans et donne son premier récital 9 mois plus tard. Dès lors il est amené à faire des concerts à travers les pays d'ex URSS. Elève de Jacques Rouvier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il obtient le 1er prix de piano en 1996 et entre en cycle de perfectionnement. Pendant deux ans il enrichit sa formation en suivant des master classes de très grands maîtres comme G.Sebôk, D.Bashkirov, C.Frank, J-F.Collard…

Vahan Mardirossian se produit en récital dans les principaux festivals et sur les scènes d’Europe, d’Asie et d’Amériques.... Ses prestations ont été diffusées sur les ondes françaises et étrangères. Il a pour partenaires de musique de chambre des musiciens prestigieux tels N.Baldeyrou, R.Capuçon, G.Capuçon, H.N.Chang, A.Chaushian, S-M.Degand, H.Demarquette, D.Erlih, T.Escaich, R.Galliano, D.Grimal, P.Muller, A.Noras, J-M.Phillips-Varjabedian, X.Phillips, J.Rachlin, J.Ter-Merguerian, Quatuors Ysaïe et Rosamonde...

Dès ses débuts pianistiques, il est régulièrement invité par plusieurs orchestres (Orchestre National de France, Orchestre Symphonique du Portugal, Orchestre National des Pays de Loire, Ensemble Orchestral de Paris, Orchestre de Cannes, Orchestre Philharmonique d’Arménie, Orchestre de Bretagne, Orchestre Symphonique de Biel, etc…) sous la baguette des grands chefs tels K.Masur, Y.Ahronovitch, Y.Sado, J.Valcuha, S.Sanderling, P.Bender, J.Mercier…

Partenaire fidèle d’Ivry Gitlis, Vahan Mardirossian a également travaillé avec Mstislav Rostropovitch (pour la création du Concerto pour violoncelle n°2 d’Éric Tanguy), Henri Dutilleux, Krzysztof Penderecki et collabore étroitement avec le compositeur Éric Tanguy. Ce dernier lui dédie sa 2ème sonate pour piano. Il enregistre, crée et joue entre autres les œuvres de T.Escaich, J.Lenot, P.Zavaro, F.Mulsant…

La discographie de Vahan Mardirossian comporte des œuvres de J.S.Bach, G.F.Händel, L.van Beethoven, F.Schubert, F.Liszt, J.Brahms, E.Tanguy, P.Zavaro et J.Lenot. Ils ont tous eu les plus hautes distinctions de la presse spécialisée. Un de ses derniers disques - « Armenia » (consacré à la musique classique arménienne, dont deux de ses propres œuvres) a reçu le Choc de l’année 2007 du journal « le Monde de la Musique ».

Simultanément Vahan Mardirossian mène de front la carrière de Chef d’Orchestre. Déjà à l’âge de 15ans il est nommé Chef Principal et Directeur Musical de l’Orchestre de Chambre des Jeunes de Centre Culturel Arménien. Plus tard il est invité par Kurt Masur au séminaire de direction d’orchestre à New York où il dirige l’orchestre de Manhattan school. Il crée également l’orchestre de chambre « Maestria » avec lequel il se produit dans les plus prestigieuses salles de France incluant le Théâtre des Champs-Élysées et la Halle aux Grains de Toulouse. Il dirige régulièrement l’Orchestre Philharmonique d’Arménie, L’Orchestre Philharmonique de Prague, L’orchestre de Caen, l’Orchestre « Amalgames » (constitué des meilleurs éléments de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et l’Orchestre Symphonique SWR Baden-Baden–Freiburg), l’Orchestre de Cannes, l’Orchestre d’Opéra de Toulon, l’Orchestre de Chambre de Novossibirsk. Il a comme soliste des musiciens de renommée internationale comme A.Markov, X.Phillips, J-M.Phillips-Varjabedian, M.Coppey, N.Dautricourt, E.Rozanova A.Nersisian, R. Daugareil. Son répertoire couvre une large palette allant de la période baroque à nos jours.

Au printemps 2010 sortira en DVD les Variations sur un thème de Purcell « The Young Person's Guide to the Orchestra » de Britten avec l’Orchestre de Caen sous la direction de Vahan Mardirossian et Jean-Marie Juan comme récitant. Il vient d’être nommé comme chef d’orchestre principal, à partir de saison 2010-2011, de l’orchestre de Caen.

 
 
Février-mars
Mai Septembre
2017