Philippe MURGIER

Philippe MURGIER
(Auteur et récitant)

Après une solide formation musicale au CNR de Reims, des études de lettres classiques et une année à l’ENSATT, Philippe Murgier est admis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. A sa sortie il est engagé au Jeune Théâtre National.

Pendant quinze ans il participe, en tant que comédien, directeur de compagnie, ou metteur en scène, à plus de trente créations et une dizaine de productions télévisuelles.

Heureux de pouvoir mettre au service de l’oratorio son expérience d’acteur et de musicien, il est sollicité en tant que récitant : « Ivan le Terrible » de Prokofiev, « Le Roi David » d’Honegger, « L’Histoire du Soldat » de Stravinsky, « Babar » de Poulenc, « Sport et Divertissement » de Satie, « Le masque de la mort rouge » de Caplet.

Après avoir créé le « Gargantua » de Mario Lavista avec l’Orchestre de Picardie, il assure la direction artistique du « Gargantua » de Jean Françaix, enregistré par l’Orchestre d’Auvergne. Il vient d’interpréter le texte de Claudel dans « La Danse des Morts » d’Honegger sous la direction de J.S. Béreau.

A la demande de solistes internationaux ou de directeurs de festivals, il conçoit des récitals, choisi, adapte ou écrit des textes qui ponctuent, illustrent et servent au plus près les œuvres musicales qui composent les programmes.

L’accueil enthousiaste du public l’encourage à poursuivre cet accompagnement littéraire et poétique autour des grandes œuvres du répertoire.

En 2007 il a crée avec la flûtiste Juliette Hurel un concert promenade autour du « Daphnis et Chloé » de Longus, ainsi qu’un accompagnement des « Kreisleriana » de Schumann sur les textes de E.T.A. Hoffmann avec la pianiste Dana Ciocarlie.

Il participe aussi à de nombreux concerts pour enfants : « Pierre et le Loup » de Prokofiev, « Momo » de Pascal Dusapin, « Modeste, le petit pion » d’Alexandre Gasparov, (œuvre dont il est le créateur et le dédicataire) « Faustine et les Ogres » d’Eric Tanguy, « La fille à tête de Crocodile » de Gilles Silvestrini…

Commandes 2008 : à la demande de la harpiste Isabelle Moretti, il écrit un concert-spectacle sur le mythe d’Orphée. Il est l’auteur du conte musical, « Monsieur M », musique de Nicolas Bacri, commande des Moments Musicaux de Touraine.

Il vient de créer à Bruxelles « l’amour à la folie », un divertissement théâtral et musical, où il s’offre une aventure périlleuse : alterner comédie et musique, sauter de Marivaux à Couperin en promenant son épouse et partenaire de Racine à Haendel.

 
 
Février-mars
Mai Septembre
2017