Amandine BEYER

Amandine BEYER

 

Née en 1974 à Aix-en-Provence (Bouches du Rhône), Amandine Beyer grandit dans un environnement propice à l'éveil musical. Dès l'âge de quatre ans, elle apprend les rudiments du violon et de la flûte à bec avant de suivre des cours au Conservatoire d'Aix, puis d'entrer au Conservatoire National Supérieur à Paris.

Diplômée d'un Premier Prix de violon à l'âge de vingt ans, Amandine Beyer se spécialise dans la musique baroque à la Schola Cantorum Basiliensis (à Bâle, en Suisse), ce qui lui permet d'acquérir une formation et un diplôme de soliste. Ses études de musicologie menées parallèlement s'achèvent par un mémoire de maîtrise sur le compositeur contemporain Karlheinz Stockhausen.

Au sortir de ses études, la violoniste retrouve son professeur Chiara Bianchini au sein de l'Ensemble 415. Amandine Beyer participe à d'autres formations baroques comme celle de Jordi Savall, La Capella Reial de Catalunya, ou Le Concert Français, Les Cornets Noirs ou l'Accademia Montis Regalis. Son passage dans l'Assemblée des Honnestes Curieux est marqué par le Prix Bonporti de Revereto (Italie), en 1998.

En solo ou en groupe, Amandine Beyer parcourt les scènes internationales et vole de concerts en festivals. Elle se produit notamment avec les ensembles Café Zimmerman et La Fenice, ou avec le claveciniste Pierre Hantai ou la pianofortiste Edna Stern. Lauréate du Concours Antonio Vivaldi de Turin en 2001, la violoniste récolte de bonnes critiques pour les Concertos Inconnus et Reconstructions de Bach réalisés avec l'ensemble Gli Incogniti en 2006.


 
 
Février-mars
Mai Septembre
2017