Les Moments Musicaux de Touraine présente

Guillaume COPPOLA (piano), Arnaud THORETTE (alto)

Guillaume COPPOLA (piano), Arnaud THORETTE (alto)
28 février 2020, à 20:30
Guillaume COPPOLA (piano)
Arnaud THORETTE (alto)
SCHUBERT, BRAHMS, BEETHOVEN, SCHUBERT
SCHUBERT, BRAHMS, BEETHOVEN, SCHUBERT
SCHUBERT : Lieder transcrits pour alto et piano
BRAHMS : Sonate pour alto et piano op. 120 n° 2
BEETHOVEN : Andante de la sonate pour piano n° 15 « Pastorale »
SCHUBERT : Sonate pour « Arpeggione » et piano
Eglise de Rochecorbon (37210)

Pendant (trop !) longtemps l’alto est resté confiné parmi les cordes de l’orchestre, « coincé » entre les violons et les violoncelles. Mozart, lui-même altiste (entre autres) avait pourtant composé un de ses chefs-d’oeuvre, la symphonie concertante pour violon et alto ainsi que des duos pour ces deux instruments. Par bonheur une génération de grands interprètes a redonné à l’alto la place qu’il mérite. Arnaud Thorette est de ceux-là. En compagnie de Guillaume Coppola, il jouera deux oeuvres magnifiques : la sonate de Brahms op. 120 n° 2 et la sonate « Arpeggione » de Schubert. Cette dernière fut écrite pour un instrument à l’existence éphémère, dérivé du violoncelle par sa forme et de la guitare par ses six cordes. Ces pages superbes ne pouvaient rester dans l’oubli et violoncellistes et altistes s’en emparèrent pour le bonheur des mélomanes.

Fidèles des Moments Musicaux de Touraine (déjà à Rochecorbon en récital soliste puis à quatre mains avec Hervé Billaut) Guillaume Coppola revient en musique de chambre. Toutefois il fera une courte apparition, seul en scène, année Beethoven oblige, pour l’Andante de la sonate « Pastorale ».

Guillaume COPPOLA

Coppola 70255 05 100dpia9LR

"Un piano de soleil" La Croix, Emmanuelle Giuliani

Après six disques originaux et unanimement salués, Guillaume Coppola a désormais "confirmé la belle place qu'il occupe au sein de la jeune génération" (Diapason). Outre un brio et une profondeur expressive qui suscitent l'engouement à chacune de ses prestations, son authenticité et sa simplicité en font aux yeux du public, un musicien très attachant.

Liszt (2009), Granados (2012), Poulenc (2013, avec le baryton Marc Mauillon), Schubert (2014), Brahms-Schubert (2016, à quatre mains avec Hervé Billaut) : sa discographie éclectique et éloquente reçoit l'accueil élogieux de la presse internationale qui lui décerne, à chaque sortie, les plus hautes récompenses: Diapason d'or, ffff Télérama, Sélection Le Monde, Les Echos, Académie Charles Cros, 5 stars BBC Music Magazine, "Maestro" de Pianiste, 4 étoiles Classica, 4 stars dans Pianist... Son nouvel enregistrement "Musiques du silence" rapproche des œuvres de Mompou avec Satie, Debussy, Ravel, Chopin... (2019)

On a pu l’entendre à ce jour dans une vingtaine de pays, sur des prestigieuses scènes européennes comme le Concertgebouw d’Amsterdam, le Rudolfinum de Prague, la Philharmonie de Liège, celle de Bratislava, le Liepaja International Piano Stars Festival, ainsi qu'en Asie et en Amérique du sud.. Et bien sûr en France: salle Pleyel, salle Gaveau, Musée d'Orsay, la Roque d'Anthéron, Folle Journée de Nantes, Festival de l’Orangerie de Sceaux, Piano aux Jacobins, Festival Chopin à Paris, Solistes aux Serres d’Auteuil, Festival Radio France et Montpellier, Lille Pianos Festival, les Rendez-Vous de Rochebonne, Festival de Nohant, Auditorium de Dijon, de Bordeaux, MC2 Grenoble, Festival de Dinard...

Sollicité par des formations telles que l'Orchestre National de Montpellier, le "Victor Hugo" Franche-Comté, les Orchestres symphoniques de Saint-Etienne, de l'Opéra de Toulon ou de l'Opéra de Massy, il a joué sous la direction d'Enrique Mazzola, Arie van Beek, Laurent Campellone, Maxime Tortelier, Dominique Rouits etc. Partageant la scène avec les violonistes Régis Pasquier, Patrice Fontanarosa, Nicolas Dautricourt, l'altiste Arnaud Thorette ou le violoncelliste Antoine Pierlot, il est aussi un partenaire privilégié des Quatuors Voce, Parisii, Debussy, Alfama. S'il joue occasionnellement à quatre mains et deux pianos avec Bruno Rigutto, David Bismuth ou le jazzman Paul Lay, il forme depuis quelques années un duo avec Hervé Billaut. Invité en récital vocal avec le baryton Marc Mauillon, il se produit également avec le Chœur National de Lettonie, Spirito, ou le Chœur de l'Opéra de Bordeaux, sous la direction de Māris Sirmais, Nicole Corti, Salvatore Caputo.

Guillaume est un musicien généreux qui n'hésite pas à jouer pour les public empêchés de prisons, hôpitaux ou maisons de retraite. Il prend part à des productions mêlant récit et musique avec Marie-Christine Barrault, Didier Sandre, François Castang, Marie-Sophie Ferdane. Collaborant avec des compositeurs, il assure la création de pièces de Marc Monnet, Gao Ping, Steven Stucky, Sylvain Griotto, ainsi que Florentine Mulsant et Isabel Pires qui chacune lui dédie une œuvre.

Sa formation l'a mené au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Bruno Rigutto. Ses Premiers Prix de piano et de musique de chambre en poche, il s'est perfectionné lors de nombreuses masterclasses en France et à l'étranger: Pennetier, Bashkirov, Fleisher... Ses débuts ont été émaillés de précieux soutiens, comme le programme Génération Jeunes Interprètes de Radio France, le Lion’s Club, les Fondations Cziffra et Bourgeois, et à l'international par le Prix Déclic de l'Institut français et la tournée New Masters on Tour.

Il enseigne au Conservatoire Paul Dukas du 12ème arrondissement, et au Conservatoire W.A.Mozart du Centre de Paris.


Arnaud THORETTE

Arnaud THORETTE

Révélation Classica en 2006, Arnaud Thorette a enregistré une trentaine de disques salués par la presse française et étrangère (Diapason d'Or, Choc Classica, RTL d'Or, Diamant Opéra, Choix France Musique, Classical Award…). Citons notamment dans des genres différents: « Après un rêve », « Miroir(s) », "Bach-Transcriptions", « Max Bruch-concertos » « SONGS », « Fauré, musique de chambre », « Tenebrae », « Johannes Brahms-sonates », « Café 1930 – Tangos », « Masques » , « Schumann Fantasy », « Besame mucho » (Universal, Outhere, Aparté, Naïve, La Dolce Volta, Cyprès...).

Arnaud Thorette s’est distingué tout au long de son parcours musical en remportant cinq prix internationaux (Bordeaux, Gênes, Paris, Nüremberg, Haverhill) ainsi que le prix de l’Académie Ravel. Il étudie au CNSMD de Lyon et obtient en 2003 le DNSEM à l’unanimité ainsi que les diplômes de perfectionnement en alto et en musique de chambre. Il étudie au Centre de musique baroque de Versailles ainsi qu’aux conservatoires de Rotterdam, Versailles, Bordeaux et à l’Académie Chiggiana de Sienne. obtenant une dizaine de récompenses.

Soutenu dans ses projets par les Fondations Orange, Singer-Polignac, SAFRAN, HSBC, le Mécénat Musical Société Générale, le Fonds Choeur à l’ouvrage, Arnaud Thorette est aux côtés du pianiste Johan Farjot le directeur artistique de l’Ensemble Contraste, avec lequel il renouvelle l'approche du concert "classique". En 2009, il créé le label discographique Contraste productions, novateur dans le monde de la production musicale.

Passionné par tous les genres musicaux, Arnaud Thorette se produit tout au long de l’année sur les plus grandes scènes et festivals français et européens et dans une quarantaine de pays. Passionné par la musique de chambre, il joue aux côtés des quatuors Ebène, Modigliani, Bennewitz…, de Marc Coppey, Henri Demarquette, François Salque, Jean-Guihen Queyras, Karine Deshayes, Sandrine Piau, Philippe Jaroussky, Magali Léger, Jérôme Ducros , Jérôme Pernoo, Nicolas Angelich… Il est invité en concerto notamment par l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège avec lequel il enregistre trois disques, L’Orchestre de l’Opéra de Marseille, L’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, L’Orchestre d’Auvergne, L’Orchestre de la Radio de Munich, l’Orchestre de Chambre de Genève, le Paris Mozart Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Slovaquie…
Depuis 2014 il est l’altiste du quatuor Volta. Créateur d'une trentaine d'oeuvres contemporaines, il enregistre notamment les concertos pour alto de Karol Beffa et de Philippe Hersant avec lesquels il a tissé des liens forts.

Arnaud Thorette est engagé depuis 2012 aux côtés de l'association SOS Villages d'enfants. Il produit en 2013 au Théâtre du Châtelet l'événement solidaire "Tous en cœur" pour France 2 puis en 2016 le conte musical « Georgia - Tous mes rêves chantent » aux côtés de Timothée de Fombelle et d’une pléiade d’artistes. Le livre-disque édité par Galiimard remporte la Pépite du Salon de Montreuil et le prix de l’Académie Charles Cros.

Arnaud Thorette mène depuis 4 ans un vaste projet d’actions éducatives dans le Pas-de-Calais qui a touché plus de 3000 enfants. Il interviendra à partir de la saison 2018/2019 à l’ESMD de Lille.

Les artistes de la saison

Théophile ALEXANDRE

Révélé par J-C. Malgoire dans le rôle-titre d’Orlando de Haendel, Théophile ALEXANDRE foule depuis 10 ans les plus belles scènes mondiales : Philharmonie de Paris, Lincoln Center de New-York, Opéras de Versailles, Lille, Bordeaux, Fenice de Venise, Théâtre des Champs-Élysées, Concertgebouw d’Amsterdam, Opéras de Bern, Ottawa…

Emmanuel ROSSFELDER

A trois ans ses parents lui offrent une petite guitare en plastique qu’il met vite au rebut, plus attiré par la guitare «sèche» de sa mère, elle-même musicienne. Dès l’âge de cinq ans il débute la guitare classique, instrument qu’il dira plus tard avoir choisi pour ses courbes et sa sonorité.

Arnaud THORETTE

Révélation Classica en 2006, Arnaud Thorette a enregistré une trentaine de disques salués par la presse française et étrangère (Diapason d'Or, Choc Classica, RTL d'Or, Diamant Opéra, Choix France Musique, Classical Award…).

Guillaume COPPOLA

"Un piano de soleil" La Croix, Emmanuelle Giuliani

Après six disques originaux et unanimement salués, Guillaume Coppola a désormais "confirmé la belle place qu'il occupe au sein de la jeune génération" (Diapason). Outre un brio et une profondeur expressive qui suscitent l'engouement à chacune de ses prestations, son authenticité et sa simplicité en font aux yeux du public, un musicien très attachant.

Guillaume VINCENT

Guillaume Vincent est né en 1991 à Annecy. Il commence à étudier le piano à l’âge de 7 ans et donne ses premiers récitals solo et ses premiers concertos avec orchestre dès l’âge de 10 ans. A 13 ans il entre au Conservatoire National Supérieur de Paris pour en sortir à 18 ans avec un Master de piano et à 19 ans avec un diplôme de 3ème cycle d’Artiste-interprète.

 

Leaflet 2020

flyer fev20