Chiara Skerath

Acclamée par la critique pour "sa technique brillante" et son "timbre velouté", la jeune soprano Suisse Chiara Skerath a récemment fait des débuts remarqués dans les rôles de Mélisande à l’Opéra National de Bordeaux, Poppea à l’Opéra de Nantes ainsi que dans plusieurs productions à l’Opéra National de Paris.

Elle est déjà lauréate de plusieurs concours internationaux dont le Concours Reine Elisabeth 2014, le Concours Nadia et Lili Boulanger 2013, le Prix Emmerich Smola 2012 et le prix "Jeune Espoir" au Concours de Marmande 2011.
Elle est boursière et soliste du Prix Pour-cent Migros 2011 et 2012.

Chiara Skerath a déjà interpreté de nombreux rôles mozartiens dont Zerlina (Don Giovanni) à l’Opéra de Versailles, Despina (Cosi Fan Tutte) à l’Opéra de Francfort, Servilia (La Clemence de Titus) à l’Opéra du Rhin, Ninetta (La Finta Semplice) au Queen Elizabeth Hall à Londres, Cinna (Lucio Silla) au Theater an der Wien, Susanna au Festival Operklosterneuburg ou encore Pamina à l’Opéra de Saint-Etienne.

Son répertoire éclectique comprend également les rôles d'Eurydice et Amour (Orphée et Eurydice) de Gluck, Adina (L’Elisir d’Amore, Donizetti) et Norina (Don Pasquale) de Donizetti, Rosalinde (Die Fledermaus) de J. Strauss, la Chanteuse italienne (Capriccio) de R. Strauss, Eliza Doolittle dans la comédie musicale My Fair Lady…

Elle chante sous la direction de chefs renommés, parmi lesquels Christian Thielemann, Marc Minkowski, Sir John Eliot Gardiner, Ingo Metzmacher, et Laurence Equilbey.

Chiara Skerath affectionne particulièrement le répertoire du Lied et de la mélodie qu’elle a étudié avec Ruben Lifschitz à la Fondation Royaumont et se produit régulièrement en récital partout en Europe avec Antoine Palloc.
Elle a étudié auprès de Glenn Chambers au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et se perfectionne auprès d’Annick Massis.

Projets : Zauberflöte (Première Dame) à l’Opéra National de Paris, Piramo e Tisbe de Hasse au Cadogan Hall de Londres, Antigone dans Oedipe d'Enesco au Festival de Salzbourg ainsi qu’une tournée européenne du Freischütz (Ännchen) avec Laurence Equilbey.